Robin Mansanti

Chet Baker a joué un rôle déterminant dans le parcours de Robin Mansanti. Il découvre à l’âge de 17 ans une vidéo de son "Live at Ronnie Scott's", et il sait alors que c’est ce qu'il veut faire. Son entourage a toujours écouté beaucoup de jazz, mais il ne se destinait pas à être musicien. Après avoir fréquenté le département jazz du conservatoire d’Auxerre, il intègre l'école de Jazz parisienne ARPEJ et commence à fréquenter les clubs de jazz de la capitale (Duc des Lombards, Autour de midi et minuit, Baiser salé, etc ...) où il rencontre de nombreux musiciens et commence à se produire. En 2011, on a pu l’entendre dans l’émission de France Inter L'HUMEUR VAGABONDE "Chet Baker pense à son art". En Juillet 2013, il se produit durant une semaine en résidence au Petit Journal Montparnasse avec notamment le pianiste Mario Canonge. En décembre 2013, il est invité, avec Tom Mc Clung (pianiste d’Archie Shepp) et Jean Bardy contrebassiste, pour un concert en hommage à Chet Baker, dans le cadre du vingtième anniversaire du Jazz club d'Annecy. Au fil du temps d’autres influences telles que Bill Evans, Miles Davis ou encore Art Pepper vinrent se mêler à celle de Chet Baker. En septembre 2018, il obtient le 1er prix du meilleur soliste aux Trophées du Sunside.


Robin Mansanti en quartet au Café Universel Jazz ici

Why try to change me now par Robin Mansanti ici




Robin Mansanti est en résidence au Baiser Salé depuis deux ans, où il a pu perfectionner ses reprises de standards et développer ses compositions personnelles.


Le site web de Robin Mansanti ici