ELIANA BARRETO


Eliana découvre la musique très tôt. Son père, musicien, la berce au rythme de “El bobo de la yuca”, de Benny Moré. Très jeune, elle apprend à imiter Edith Piaf et la Lupe, ses deux héroïnes. À l’âge de 8 ans elle intègre la troupe de sa mère, El Teatro del Laberinto, où elle fera ses premières expériences sur scène en tant que comédienne. À ses côtés, Eliana participe au Festival international de théâtre en Argentine. Le théâtre et la musique deviennent ainsi indissociables pour elle.


Elle intègre alors à l'âge de treize ans une formation en comédie musicale au centre TET à Caracas. Elle y fait la découverte de standards tels que “I feel pretty”, “My favorite things”, “Send in the clowns”, “I got rhythm”, parmi d'autres.
En 2015, elle intègre le conservatoire Juan José Landaeta. À cause de la situation complexe de son pays, Eliana quitte le Vénézuéla en 2017 et s’installe à Lille. Finalement, en 2020, elle s’installe à Paris et intègre le conservatoire du 9ème, puis du 11ème arrondissement, où elle suit le cursus de chant jazz. 
Elle continue actuellement sa formation musicale en parallèle de ses études de littérature hispanoamericaine, dont elle se sert pour nourrir ses compositions.