BORIS LAMERAND

Artiste #JazzDeDemain

Créé en 2012, le créneau #JazzDeDemain a donné naissance à une série de résidences mensuelles et bimestrielles, permettant à des artistes d’expérimenter la scène, de rôder un répertoire, tout en le présentant au public. Ces rendez-vous permettent d’effectuer un travail sur le long terme (une saison ou plusieurs) afin de laisser l’espace suffisant à l’artiste pour se développer.

Presque tous issus d'écoles prestigieuses et conservatoires de jazz de Paris, ce créneau donne aux artistes, la visibilité indispensable à la découverte de leurs projets.

Anthony Jambon/Guillaume Latil/Leonardo Montana : At Home Trio, Cynthia Abraham, Ralph Lavital, Paul Jarret Trio, Romain Cuoq & Anthony Jambon « Awake », Vincent Verger Quintet, Théo Philippe Group, Rony Olanor, Bastien Picot, Natascha Rogers, Yassin Kramdi, Fred Perreard Project, Robin Mansanti Trio, Maleika Project, Xavier Roumagnac, Yoann Kempst, Ellinoa, Noé Huchard, Balthazar Naturel…Tous ont bénéficié ou bénéficient encore de ces résidences, au cours desquelles un large panel de styles musicaux est représenté : jazz, fusion, rythmes caribéens, hip-hop, vocal, funk, soul, afro-jazz… avec un seul mot d’ordre : le talent !!

Pour la saison 2019/2020 #JazzDeDemain, 15 artistes :

Jeff Ludovicus, Ellinoa, Balthazar Naturel, Léo Lopez, Clélya Abraham, Boris Lamerand, Lucile Chriqui, Robin Antunes, Oléma, Lilian Mille, Elie Martin-Charrière, Liv Monaghan, Antoine Martin, Teddy Sorres, Luan Pommier

BIOGRAPHIE

Le compositeur et violoniste Boris Lamérand décide de jouer du violon à l’âge de cinq ans en entendant l’Histoire du Soldat d’Igor Stravinsky. Il fait ses études à Paris, et en 2002 et 2003, obtient le premier Prix de musique de chambre et le premier Prix de violon dans la classe d’Anne Wiederkoer. Il poursuit sa formation classique en travaillant auprès de grands maîtres tels que J.-P. Wallez, Régis Pasquier ou les membres du quatuor Ysaye. En parallèle de sa carrière de musicien classique, Boris considère toutes les musiques avec le même intérêt profond. Il découvre l’improvisation à treize ans en jouant dans un groupe de jazz. Il ouvre ainsi la voie à toute une série de rencontres musicales originales allant de la musique roumaine à la musique indienne en passant par le jazz et l'improvisation libre.


Site web les enfants d'Icare par ici

 

Actualité à suivre

Festival #JAZZDEDEMAIN /// 21/08/2020